Actualité

En Grèce, le règne de la menace

AUSTÉRITÉ • Répression policière, censure des médias, suppression des droits sociaux et sanitaires… Les coupes budgétaires ont des effets secondaires pernicieux en Grèce, que les mouvements sociaux ne cessent de dénoncer.  

C’est dans une zone industrielle située en périphérie d’Athènes que sont traités les déchets recyclables soigneusement triés par les habitants de la capitale grecque. Loin des regards de ces derniers, l’entreprise General Recycling S.A., propriété de Dimitrios Lazopoulos, opère un management de la peur auprès de ses cent cinquante employés. Depuis deux mois, aucun d’entre eux n’a reçu son salaire de 553 euros mensuel. En ce matin de fin décembre, Javied

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion