Arts plastiques

Les 120 jours de Sade

EXPO Pendant quatre mois, le marquis de Sade est à l’honneur à la Fondation Bodmer, à Genève. Visite guidée et interview de Michel Delon, grand spécialiste du libertin.
Image. Moulage du crâne de Sade BRUNO MAUREY

Avec sa surface rouge et sa longue fente verticale, l’affiche de l’exposition est d’une abstraction toute explicite: à la Fondation Bodmer, à Cologny, «Sade, un athée en amour» montre le célèbre marquis par le prisme des penchants vénériens et pervers au centre de son œuvre et de sa vie. Ceux des jambes ou des fesses qui s’ouvrent au plaisir et du couteau qui supplicie. Sans jamais trop en montrer, toutefois,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion