Chroniques

Genève 1602: le battement d’aile d’un papillon

L’IMPOLIGRAPHE

Le battement d’aile d’un papillon en Chine peut provoquer un typhon en Californie: c’est du moins que nous suggère la théorie du chaos. Dans la nuit du solstice d’hiver 1602, un papillon a battu de l’aile. Il n’a pas provoqué de typhon, il a seulement réveillé quelques veilleurs endormis. Le sort d’une République tenait à ce réveil: des envahisseurs furent repoussés, la République survécut. Ville de marchands devenue République de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion