Alternatives

Vers une ville bâtie par ses habitants

COOPÉRATIVES • Partout dans le monde, l’habitat précaire, la spéculation foncière et la pénurie de logements poussent des habitants à mettre en place des solutions innovantes.
Au Nicaragua DR

Les habitants des bidonvilles n’ont compté ni sur l’Etat ni sur les entreprises pour construire leurs maisons. Ce constat a amené de nombreux mouvements sociaux qui se mobilisent pour le logement à aller plus loin: «Si ces gens s’organisent collectivement, mettent leurs ressources en commun, se coordonnent en réseau et obtiennent le soutien des collectivités publiques, ils sont la solution pour l’habitat de demain», a assuré la semaine dernière à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion