Arts plastiques

Patrimoine: la tentation de vendre

L’affaire semble pliée. Le Portugal veut à tout prix vendre aux enchères un lot unique de 85 œuvres du peintre espagnol Joan Miró. Une décision entérinée par la direction générale du patrimoine: elle s’est prononcée fin août contre un classement de ces œuvres tombées dans le giron de l’Etat en 2008, lors de la nationalisation du Banco Português de Negócios en faillite. Or avec la grave crise que connaît le pays,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion