Suisse

Quand Ecopop flirtait avec l’Action nationale

Ecologie • Le vert Balthasar Glättli évoque son livre «Inquiétants écologistes», qui retrace les origines d’Ecopop lorsque ce mouvement flirtait avec la droite nationaliste.

Le conseiller national Balthasar Glättli (verts/ZH) a beaucoup étudié l’histoire d’Ecopop, le mouvement à l’origine de l’initiative «Halte à la surpopulation» soumise à votation le 30 novembre. Dans un livre intitulé «Inquiétants écologistes», il rappelle les théories soutenues par le mouvement Ecopop, lorsqu’il s’appelait encore Communauté de travail pour les questions de population et qu’il était très proche de l’Action nationale, parti de droite nationaliste devenu aujourd’hui le parti des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion