Musique

Rachel Kolly D’Alba, Kinesthésique

Consacrée comme l'un des plus exaltants vibratos de sa génération, la violoniste vaudoise bouscule le monde du classique par ses audaces de ton.
La violoniste et son Stradivarius au Conservatoire de Lausanne. JEAN-PATRICK DI SILVESTRO
Musique

A la voir débarquer cuir sur le dos et tignasse rousse en pétard à l’entrée du Conservatoire de Lausanne, on marque un temps. Arrimé aux seules photos de presse diffusées par sa maison de disque, on attendait une jeune femme bien comme il faut en lieu et place de cette dégaine propre, peut-être, mais clairement punk. Rachel Kolly d’Alba s’excuse alors de cette manière appuyée dont elle ne se départira

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion