Genève

Migration: la prison comme seule réponse?

GENEVE • La politique de répression du Ministère public continue de soulever des questions.  

Vaste coup de filet de la police dans le quartier des Pâquis: 39 interpellations le 18 juillet dernier, se sont soldées par 32 arrestations, a annoncé la police. Cette opération répondant au doux nom de «Tembo» avait pour but, selon la police, de «déstabiliser les milieux des dealers, actifs notamment sur le marché de la cocaïne». Mais elle n’a pas fait dans la nuance, à en croire des témoins d’origine

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion