Genève

«La Migros oblige à dénoncer les collègues»

TRAVAIL • Selon Unia, Migros a introduit dans son règlement interne une obligation de délation. L’entreprise dit seulement chercher à protéger les lanceurs d’alerte.  
Lors de l’inauguration de la nouvelle Migros de la gare Cornavin. JPDS

Un employé de Migros Genève est-il tenu de dénoncer un collègue fautif? C’est ce qu’affirme le syndicat Unia, qui épingle un article du nouveau règlement interne entré en vigueur en janvier. La Migros s’en défend et assure que le règlement vise seulement à protéger les lanceurs d’alerte et à préciser la procédure à suivre. Unia a lancé fin mai une action en justice, mais contre l’Office cantonal de l’inspection et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion