Arts plastiques

Joachim Koester dégaine son art

GENÈVE Le Centre d’art expose l’artiste danois, autour des rapports entre réalité, fiction, histoire et perte de contrôle.
Joachim Koester GALERIE JAN MOT

La mise en contexte est efficace: pour présenter The Place of Dead Roads (2013), vidéo coproduite pour l’exposition du même nom au Centre d’art contemporain de Genève, l’artiste Joachim Koester et le directeur des lieux Andrea Bellini ont fait construire un décor de Far West. Un labyrinthe basique composé de planches clouées, à travers lequel le public se faufile et qu’il peut contourner, sur les traces de deux autres films

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion