Scène

Le genre, performance dansée

GENEVE • Dans «Mix 9», dès ce soir à l’ADC, le Ballet Junior interprète notamment une création de József Trefeli qui questionne l’identité sexuelle.
Déboussoler l’identité pour mieux se trouver: des choix performatifs pour les jeunes danseurs. A. RIOCHE

Après l’extraordinaire paysage monochrome bondissant à l’unisson de Magnitude, créé par Cindy Van Acker l’an dernier, le Ballet Junior trouve en József Trefeli un inspiré arpenteur et révélateur du corps adolescent. Son Gender Bounce est l’une des quatre pièces interprétées par les jeunes danseurs (18-24 ans) dans Mix 9, à voir jusqu’à dimanche à la Salle des Eaux-Vives de l’ADC, à Genève. Elle s’inscrit dans le sillage théorique de penseurs poststructuralistes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion