Solidarité

«La Palestine doit saisir la Cour pénale internationale»

DROITS HUMAINS • Le rapporteur spécial de l’ONU sur la Palestine fustige la perpétuation de la colonisation israélienne dans son dernier rapport. Il soutient aujourd’hui la campagne Boycott, désinvestissement et sanctions.

A 83 ans, Richard Falk croit encore ardemment à la pertinence du droit international face à la question israélo-palestinienne. Loin de prendre sa retraite, le rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits humains dans les territoires palestiniens occupés donnait une conférence sur ce thème mercredi soir à Genève à l’invitation du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS)1La conférence était aussi organisée par l’ONG BADIL, Centre de ressources pour le droit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion