Actualité

Cavanna, 90 ans d’irrespect

DISPARITION • Fondateur de «Hara-Kiri» et «Charlie Hebdo», journaliste et écrivain, François Cavanna est mort mercredi. Les cons fêtent leur victoire.

De Cavanna, j’avais aimé les combats, contre la corrida, contre la censure et plus généralement, contre la connerie: «Les cons gagnent toujours. Ils sont trop», constatait-il. J’avais aimé le Cavanna écrivain, récompensé par le prix Interallié pour «Les Russkofs» en 1979. D’ailleurs, le milieu littéraire semblait tout étonné que cet homme, apôtre de la bêtise et de la méchanceté, fondateur du mensuel «Hara-Kiri» puis de «Charlie Hebdo», artificier de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion