Chroniques

No limits?

UN MONDE À GAGNER

Prenons deux évènements politiques récents. Pour la énième fois, des négociations internationales sur le climat se terminent dans une ambiance de gâchis: un «accord» arraché à l’extremis, des promesses vagues, des pays renâclant à prendre des engagements contraignants, des catastrophes qui n’émeuvent guère les négociateurs. La volonté de limiter collectivement les émissions de gaz à effet de serre est plus lointaine que jamais. En Suisse, la majorité de la population

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion