Livres

Camus, fils de la lumière

LIVRES «La pensée d’un homme est avant tout sa nostalgie», écrivait Albert Camus, dont on célèbre le centenaire de la naissance. D’Alger à Lourmarin, retour sur sa trajectoire et sur son chef-d’œuvre posthume «Le Premier Homme».
Photo. Camus par Robert Gallimard. - Photos. Camus rue Michelet COLL. C. ET J. CAMUS

Alors que les publications se multiplient à l’occasion du centenaire de la naissance d’Albert Camus, et face à une œuvre complexe, nous évoquerons ici son ultime récit, Le Premier Homme, dont le manuscrit fut retrouvé dans une sacoche sur le bord de la route, le jour de sa mort tragique dans un accident de voiture en 1960. Dans ce roman aux fortes résonances autobiographiques, Camus revient sur son enfance et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion