Égalité

Moto, espace de liberté pour des Libanaises

ÉMANCIPATION • Eprises de vitesse et de grands espaces, elles sont une poignée de femmes à rouler en Harley Davidson ou appartenir à un club de moto féminin. Quitte à le cacher à leur entourage.  
De dos FLORENCE MASSENA

Elles ont entre 25 et 50 ans, n’ont ni la même religion ni la même situation familiale, mais une même passion pour le «ride». Traverser les plus beaux endroits du Liban en moto, le vent sifflant autour du casque, leur donne une irrésistible impression de liberté, le sentiment de s’émanciper. Pour pratiquer cette activité, elles se retrouvent le plus souvent possible, en couple, en solitaire ou en groupe. Afin d’affirmer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion