Suisse

«Il n’y a pas de zone d’exclusion»

ASILE • La conseillère fédérale qualifie de malentendu la polémique surgie à Bremgarten. Les requérants d’asile peuvent aller à la piscine, sous réserve d’une autorisation.

Simonetta Sommaruga avait donné rendez-vous hier à la presse devant l’ancienne fosse aux ours de Berne, prélude à une balade le long de l’Aar jusqu’au jardin botanique. Les médias se sont déplacés en masse pour cette rencontre qui, à l’origine, ne devait avoir qu’un caractère informel. Il faut dire que l’actualité a donné un tout autre sens à cette invitation. Depuis une semaine, il n’est plus question que du centre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion