Cinéma

Mot d’ordre: fraternité

CINEMA Ken Loach se frotte au documentaire historique avec «L’Esprit de 45», qui décrit l’émergence de l’Etat-providence au Royaume Uni après la guerre, puis sa destruction. Edifiant.
Mot d’ordre: fraternité
L’après-guerre est porté par un souffle d’espoir et de solidarité: la société à rebâtir ne tolérera plus la misère crasse et l’injustice des années 1930. Filmcoopi
Ken Loach

Le meilleur moyen de rendre hommage à Margaret Thatcher serait de privatiser ses obsèques, réagissait Ken Loach après le décès de la dame de fer au printemps dernier: «Faisons jouer la concurrence et allons au moins offrant. C’est ce qu’elle aurait fait.» Et le réalisateur britannique de dénoncer ce «premier ministre le plus diviseur et destructeur des temps modernes: chômage de masse, fermeture d’usines, des communautés détruites, voilà son héritage.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion