Genève

Roses et verts attaquent la loi sur la police au Tribunal fédéral

SPHÈRE PRIVÉE • La gauche  fustige l’absence de contrôle démocratique sur les investigations secrètes de la police genevoise.  

Le Printemps a beau faire la fine bouche, ça sent la campagne. Roses et Verts s’en prennent au conseiller d’Etat Pierre Maudet et à ses troupes. Le Parti socialiste et les écologistes ont déposé un recours au Tribunal fédéral contre une modification de la loi sur la police (LPol) permettant l’observation préventive et l’investigation secrète. La gauche gouvernementale estime cette loi contraire au droit supérieur. Elle déplore qu’aucun contrôle démocratique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion