Genève

Les étudiants de SES se mobilisent contre la division de leur faculté

UNIVERSITÉ • Une réflexion est en cours visant à séparer l’économie des sciences sociales au 1er janvier 2014. Un processus jugé «opaque et autoritaire».
Au terme de trois heures de discussion CPR

«Non au divorce précipité des SES!» C’est muni d’une banderole qu’une centaine d’étudiants ont accueilli hier à midi le rectorat dans le cadre d’une séance du conseil participatif1Il est composé de représentants élus des professeurs, du corps intermédiaire, du personnel administratif et technique, et des étudiants de la faculté des sciences économiques et sociales (SES) de l’université de Genève. Un processus de réflexion a été engagé visant à transformer la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion