Genève

«Les assistantes d’élèves handicapés ont la vie dure»

ÉCOLE • Le SIT dénonce les conditions de travail des douze assistantes aidant des élèves à suivre l’école ordinaire. «Des emplois au rabais».  
Lors de la dernière rentrée JPDS

Le Syndicat SIT dénonce le recours à des emplois de solidarité (EDS) à l’école et les conditions de travail des douze assistantes à la vie scolaire (AIS) chargées d’accompagner une vingtaine d’enfants handicapés ou à besoins spéciaux. Lors de la dernière rentrée, ces chômeurs en fin de droit – essentiellement des femmes – ont été engagés pour faciliter l’intégration de ces jeunes dans l’école ordinaire. Une démarche visant à répondre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion