Actualité

La presse écrite française prise au garrot

MEDIAS • Un plan de suppression de 1250 emplois chez le distributeur Presstalis entraîne des grèves à répétition qui minent la distribution des quotidiens.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Accès 1 jour
3.-

Connexion