Scène

Fabrice Melquiot, bestial

SCENE A Genève, Am Stram Gram l’accueille en directeur poète. L’auteur infatigable entend faire du théâtre pour enfants un centre de création pour la jeunesse et un lieu de rencontre intergénérationnel et multiculturel.
«En attendant sur le ciment des dormeurs Je vomis la liberté sans vertige Le béton chante une douleur De montagne.» Extrait de «L’Appel» JEAN-PATRICK DI SILVESTRO

Il n’aurait jamais dû mettre les pieds dans un théâtre. Ce ne sont pas nos dires mais ceux du tout nouveau directeur d’Am Stram Gram lui-même, successeur de Dominique Catton qui fonda ce lieu pour enfants à Genève il y a vingt ans. Fabrice Melquiot nous reçoit dans son bureau, en veste de costume et cheveu taillé court – au diable la crinière de rebelle et la barbe naissante du

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion