Genève

L’ombre de la BCGe ressurgit à la Cour des comptes

RAPPORT • Le rachat d’actions d’une ex-société de Carlo Lavizarri par une fondation immobilière publique est au cœur de la discorde entre les magistrats.
La transaction qui fait l’objet de l’audit à l’origine du conflit avait lieu dans le cadre de la dissolution de la Fondation de valorisation des actifs de la BCGe (Fonval). jpds

La débâcle de la Banque cantonale de Genève (BCGe) continue à parsemer l’actualité genevoise. Par la bande, elle ressurgit même à la Cour des comptes. Comme le révélait hier 20 Minutes, l’audit «en souffrance» mentionné par le magistrat démissionnaire Daniel Devaud, qui accuse ses collègues de bloquer sa publication depuis des mois, concerne la Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif (FPLC). Cette entité publique, qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion