Scène

Poètes en guenilles

THÉÂTRE • Loulou met la pauvreté sur le devant de la scène dans «Soliloques».
© Isabelle Meister

En guenilles, ils errent là, au fond du trou, ces oubliés de l’existence, que la rue loge comme elle peut. La pauvreté s’écrit-elle? Ou, mieux, se décrit-elle? Au Théâtre de la Parfumerie, à Genève, Loulou fait le pari de la mettre en scène. Sous les feux de la rampe cet été, elle signe un retour marqué sur et hors les planches, dix ans après son Cabaret d’avant-guerre, et Analphabète monté

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion