Musique

El Gusto ravive le «chaâbi» algérien

Brève

CONCERT AU PARC LA GRANGE • L’histoire ressemble à celle du Buena Vista Social Club, à quelques détails près. Tout commence dans la Casbah d’Alger, où Safinez Bousbia, jeune étudiante irlando-algérienne en architecture, croise Mohamed El-Ferkioui, artisan miroitier. Il se trouve être l’ancien accordéoniste d’un glorieux ensemble de musique «chaâbi», style populaire algérien né au début du XXe siècle. Séparés il y a cinquante ans par la guerre, juifs et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion