Genève

«Parler de réseau mafieux rom est totalement abusif»

MENDICITÉ • Les associations craignent que les amalgames se multiplient après l’opération policière à la frontière franco-suisse la semaine dernière.  
Genève, le 25.07.2007 Mendiant d'origine roumaine à Genève, face à la gare Cornavin. © Le Courrier / J.-P. Di Silvestro JPDS

Les associations de défense des roms voient rouge, après la médiatisation du démantèlement d’un prétendu «réseau mafieux» à la frontière entre la Suisse et la France. La semaine passée, la police d’Annemasse annonçait en effet avoir arrêté une quarantaine de ressortissants roumains, dont une dizaine seraient à la tête d’un réseau criminel accusé de traite d’êtres humains et d’escroquerie en bande organisée. La mendicité forcée serait au cœur du système

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion