Suisse

Des écrans tactiles sources d’exclusion

CÉCITÉ • De plus en plus d’interfaces se passent de touches, au profit d’écrans interactifs. Face à ces dispositifs, les personnes aveugles peuvent se trouver démunies.
Les distributeurs des TPG ne sont toujours pas dotés d’un système destiné aux aveugles Jean-Patrick Di Silvestro

Les écrans tactiles se généralisent: des plaques de cuisson aux smartphones, il est désormais impossible d’y échapper. S’ils apportent parfois une réelle plus-value à une interface, il arrive aussi que ces écrans ne relèvent que du gadget. L’histoire pourrait s’arrêter là si une partie de la population ne faisait les frais de cette banalisation. Pour une personne malvoyante ou aveugle, se trouver face à une borne dotée d’un écran tactile

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion