Actualité

Sauvetage ou sabordage?

La foi des néolibéraux qui nous gouvernent a de quoi impressionner. Il y a quatre ans, ils renflouaient en masse des trusts bancaires en déroute pour avoir trop spéculé. On a appelé cela la «crise financière». Ruinés par l’expérience, les Etats européens se sont alors endettés auprès de ces mêmes banques, empruntant massivement à des taux usuriers. On a parlé de «crise des dettes souveraines». Depuis la semaine dernière, on

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion