Solidarité

Nestlé suscite l’ire des syndicats

Le géant helvétique a licencié cinquante-trois employés qui avaient participé à une grève. L’un des exemples de la «Nespression» subie par les travailleurs dans le monde, expliquent des syndicats.
Neil Labrador/Evénement syndical En 2009
Indonésie

Les faits remontent à octobre dernier. Après avoir mené une grève de cinq jours pour réclamer l’application du droit de négocier leurs salaires, 53 employés de la fabrique de Nestlé Nescafé de Panjang en Indonésie ont été sèchement licenciés. Et ce, juste quelques heures après que le syndicat d’entreprise local, le SBNIP, avait trouvé un accord avec la firme suisse: en échange de l’arrêt de la grève, Nestlé acceptait d’entamer

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion