Solidarité

La Chine délocalise en Ethiopie

MONDIALISATION • Un pays autoritaire à bas salaires? Non, il ne s’agit pas de la Chine mais de l’Ethiopie vers laquelle lorgnent les sociétés asiatiques pour bâtir des usines. 

  Dans le ronronnement continu des machines, une centaine d’ouvriers éthiopiens découpent sans relâche du cuir, enfilent des lacets et collent des semelles. Leurs superviseurs? Des contremaîtres chinois. Une première dans cet Etat autoritaire de la corne de l’Afrique que certains voient faire fructifier de plus en plus de capitaux asiatiques.  Avec cette usine installée à Dukem, à 30 km au sud de la capitale Addis Abeba, la société Huajian a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion