Musique

Renaissance gnawa

Le poly-instrumentiste marocain Aziz Sahmaoui participe samedi à l’une des soirées les plus éclectiques du festival. Rencontre.
Aziz Sahmaoui (troisième depuis la gauche) entouré des musiciens de son nouveau groupe University of Gnawa. DR
Cully Jazz Festival

Il y a d’abord le chant, entre longue plainte et exultation, parfois repris en chœur, parfois soliste. Puis la basse, les rythmes et les cordes africaines. Aziz Sahmaoui vous transporte en quelques notes dans son univers musical. Un univers marqué par les Gnawas, ces musiciens-guérisseurs descendants d’esclaves d’Afrique noire, établis en confréries à travers le Maroc. «Quand on arrive au Maroc, on découvre différents rythmes, des rythmes toujours plus profonds;

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion