Genève

Les recourants veulent suspendre la loi sur les manifestations

  VOTATIONS • Malgré l’approbation de la loi, le comité référendaire dépose un recours contre son application. Un expert en droit livre son diagnostic.

    Alors que 54% des votants genevois ont approuvé le durcissement de la loi sur les manifestations, le comité référendaire ne compte pas en rester là. La gauche, les syndicats et les organisations en question prévoient de déposer très rapidement un recours au Tribunal fédéral (TF) pour empêcher l’entrée en vigueur de cette loi, qui, selon eux, bafoue la liberté fondamentale de manifester. Les recourants pointent du doigt cinq

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion