Cinéma

Le Black Power vu de Suède

«THE BLACK POWER MIXTAPE 1967-1975» DE GÖRAN HUGO OLSSON
Angela Davis. DR
Documentaire

«Les Noirs américains sont morts par millions pour sauver ce pays. L’Amérique n’a rien à craindre: quoi qu’il arrive, nous ramasserons les morceaux et nous en ferons une nouvelle danse.» Ces paroles sont celles du poète Abiodun Oyewole, fondateur des Last Poets, les grands-pères du rap. Elles ouvrent The Black Power Mixtape 1967-1975, étonnant documentaire projeté en ce moment aux Cinémas du Grütli, à Genève, et dès mercredi au Zinéma,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion