Neuchâtel

une pétition pour la fermeture de Frambois

Brève

NEUCHÂTEL • «Coupables d’être ici, enfermés sans délit!» C’est l’un des slogans placardés par le collectif Non aux prisons de la honte et aux renvois forcés – Fermez Frambois, qui a remis hier une pétition munie d’un peu plus de 2400 signatures à la Chancellerie d’Etat. Le texte demande au gouvernement neuchâtelois de renoncer au concordat qui le lie aux cantons de Vaud et de Genève pour l’exploitation du centre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion