Actualité

Les universités britanniques saignées à blanc

ROYAUME-UNI • La réforme de l’éducation supérieure que des milliers d’étudiants ont contestée dans la rue mercredi obligera certains établissements à sabrer dans leur offre.

La longue colonne humaine, encadrée par près de 4000 policiers, s’immobilise devant la grande arche en verre qui abrite la London Metropolitan University et pousse un grand cri collectif. Après avoir traversé tout le centre-ville de Londres, les milliers d’étudiants descendus dans la rue mercredi ont choisi de terminer leur course sur le campus de cet établissement emblématique. Il est en effet le premier à subir les effets de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion