Livres

Une “envoûtante étrangeté”

Brève

Le recueil est sous-titré «Journal d’un enfant». Et ses brefs poèmes en prose ont de l’enfance la puissance d’évocation, la franchise du point de vue et l’intensité d’émotions sans fard. «La naïveté de l’enfant l’amène à accepter tout ce qu’il perçoit, sans le remettre en question, mais sans vraiment le comprendre non plus. Son monde se distingue ainsi par une étrangeté envoûtante», écrit avec justesse Daniel Rothenbühler dans sa préface

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion