Solidarité

L’avenir de Faléa soumis au cours de l’uranium?

MALI • Les villages de Faléa sont confrontés aux risques environnementaux liés aux mines d’uranium d’une obscure société canadienne.

Situé dans l’extrême sud-ouest du Mali, la commune rurale de Faléa abrite quelques 17 000 habitants – des ethnies dialonké, malinké, peul et diakhanké –, répartis sur une vingtaine de villages et hameaux enclavés. Leur avenir est aujourd’hui en suspens. Il dépendra autant des décisions politiques qui doivent être prises par le gouvernement malien que de la fluctuation des cours de l’uranium: le sous-sol de Faléa en contiendrait 5000 tonnes selon les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion