Religions

Profil bas

Plusieurs personnalités musulmanes, estimant que l’initiative attaque la démocratie dans son ensemble, laissent le soin à d’autres de la combattre. Qu’en penser? Stéphane Lathion: Si, individuellement, les musulmans ont trouvé leur place dans la société, ce n’est pas le cas au niveau associatif. En tous cas en Suisse romande où il y a une cacophonie au niveau associatif. Ce profil bas montre qu’il n’y a pas de stratégie de communication.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion