Solidarité

Le contrôle de l’immigration, l’autre arme du colonel Kadhafi

LIBYE – L’Italie offre des milliards de dollars au guide libyen pour qu’il empêche les clandestins de prendre la mer. L’Union européenne est tentée d’en faire de même.

On connaissait la capacité du colonel Kadhafi de fermer les robinets du pétrole. La Suisse en a fait les frais après l’arrestation à Genève d’Hannibal Kadhafi le 15 juillet 2008. Le régime libyen dispose d’un moyen de pression tout aussi redoutable sur l’Europe: les clandestins. La Libye est en effet un pays de transit majeur vers le Vieux-Continent et le rythme des arrivées sur les îles de Malte ou de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion