Actualité

«LES PAYS EUROPÉENS NE VOIENT QUE LE COURT TERME»

L’Italie n’est pas un cas isolé. L’interpellation récente de 200 clandestins, à Calais, a ému l’opinion publique – même s’ils ont été relâchés par la suite. Interview de Pierre Henry, président de l’ONG France Terre d’asile. Comment caractériser aujourd’hui la politique française d’immigration? C’est la continuation de la politique initiée en 2002. Elle s’inscrit dans la logique européenne de restriction, fermeture et apparente protection du territoire. On observe un durcissement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion