Religions

«En Suisse, les minarets faciliteront l’intégration des musulmans»

ANALYSE – Selon le sociologue des religions Jörg Stolz, face à la nouvelle pluralité confessionnelle, l’un des plus grands risques est le déni.

La Suisse change. Avec l’arrivée des derniers immigrants, de nouvelles religions sont apparues en terres helvétiques. De fait, pratiquement toutes les religions sont représentées en Suisse: 491 groupes religieux ont été dénombrés, révèle un ouvrage à paraître1, publié sous la responsabilité de Martin Baumann et de Jörg Stolz, sociologues des religions. Pour la vingtaine de chercheurs qui ont travaillé sous leur direction, cette nouvelle diversité comporte des risques pour la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion