Actualité

Un G192 pour réformer la finance mondiale

Une semaine avant la réunion du G20 à Londres, la commission Stiglitz a jeté un pavé dans la mare. La vingtaine d’experts chargés de trouver des solutions à la crise économique et financière présentaient le 26 mars, à l’Assemblée générale de l’ONU, des recommandations pour le moins audacieuses. A commencer par la nécessité de mener les réformes, non pas dans le cadre du G20 ou du G8, mais d’un G192,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion