Vaud

Foyers pour requérants d’asile: après la pléthore, la pénurie

IMPRÉVOYANCE? – Moins de quatre ans après avoir fermé des centres, l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants en cherche de nouveaux.

La politique vaudoise d’accueil des requérants d’asile a des soubresauts parfois surprenants. Moins de quatre ans après la fermeture de cinq centres d’accueil pour migrants, l’EVAM (Etablissement vaudois d’accueil des migrants) crie aujourd’hui à la pénurie d’infrastructures. Présidente du Parti socialiste vaudois et députée au Grand Conseil, Cesla Amarelle dénonce quant à elle «une navigation à vue permanente» des responsables de l’accueil des migrants. Abris de protection civile Entre juillet

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion