Religions

Le Dieu Nestlé

Si l’élection en juin du directeur de Nestlé-Suisse Roland Decorvet au conseil de fondation de l’EPER, l’oeuvre d’entraide protestante, a attiré l’attention, c’est probablement parce qu’elle suivait de peu la révélation de l’infiltration du mouvement altermondialiste Attac-Vaud par le géant de l’agroalimentaire.

Si l’élection en juin du directeur de Nestlé-Suisse Roland Decorvet au conseil de fondation de l’EPER, l’oeuvre d’entraide protestante, a attiré l’attention, c’est probablement parce qu’elle suivait de peu la révélation de l’infiltration du mouvement altermondialiste Attac-Vaud par le géant de l’agroalimentaire. Car il n’est pas nouveau que des représentants de grandes firmes siègent dans des oeuvres d’entraide, mais personne n’a jamais trouvé à y redire. C’est que celles-ci ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion