Suisse

Un ponte de Nestlé rejoint l’Entraide protestante suisse

DÉVELOPPEMENT – Roland Decorvet, directeur général de Nestlé Suisse, entre au Conseil de fondation de l’EPER. Certains grincent des dents.

Hier, le directeur général de Nestlé Suisse Roland Decorvet a été élu au Conseil de Fondation de l’Entraide protestante suisse (EPER), l’oeuvre de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS). Cette élection fait grincer des dents après que Temps Présent a révélé que la multinationale a fait espionner par Securitas la branche vaudoise du mouvement altermondialiste ATTAC1. «M. Decorvet s’engage dans l’oeuvre d’entraide à titre personnel», rétorque la FEPS.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion