LE CHOMAGE, UNE AFFAIRE PRIVEE?

VOTATION GENEVOISE – Le projet de loi cantonale, selon l’économiste Jean-Noël Du Pasquier, révoque la responsabilité sociale face à la question du chômage.

Le rapport salarial est une valse à trois temps entre l’employeur qui crée – ou supprime – un emploi, le salarié qui l’occupe et l’Etat qui veille à ce que les règles du jeu (normes salariales, de sécurité, assurances sociales, etc.) soient observées. Durant la période du capitalisme fordiste 1945-1975, la croissance économique a favorisé le quasi plein emploi. Le chômage est l’exception mais, conformément à l’idéologie keynésienne, les membres

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion