Cinéma

Lionel Baier, chercheur d’or

CINÉMA SUISSE – En avant-première à Cinéma Tout Ecran et bientôt à l’affiche, «Comme des voleurs (à l’Est)» confirme la trempe d’un auteur à part. Entretien.
Lionel Baier

Jeune premier du cinéma romand, passé à la fiction avec Garçon stupide en 2004 après deux documentaires, Lionel Baier est de retour devant et derrière la caméra. Comme des voleurs (à l’Est), présenté en compétition au Festival Cinéma Tout Ecran à Genève ce soir et demain (1), sort en salles le 15 novembre. Autofiction assumée – le personnage porte le nom du cinéaste –, ce nouveau long métrage trace un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion