Autre

Musique. A Bévilard, «UsineSonore» calque sa marque sur celle d’une fabrique

JURA – Nouveau venu sur la scène de la musique contemporaine, le Festival UsineSonore puise son inspiration au coeur de la fabrique Schaublin.

Une porte s’ouvre sur 450 m2 de lumière et de couleurs magnifiques. Voici le 3e étage de La Schaublin, comme les Jurassiens appellent leurs usines. Mijotée par Julien Annoni et Olivier Membrez, la première édition du festival de percussion UsineSonore investira samedi et dimanche cette fabrique sise Bévilard. Au menu? Un programme de musique contemporaine défait de tout complexe. L’été dernier, à l’aube des examens de diplôme qu’ils s’apprêtent à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion