Genève

La Ville de Genève solidaire avec les villes du Sud

DÉVELOPPEMENT – Le réseau «Villes unies contre la pauvreté», dont Genève est l’une des instigatrices, développe de nouvelles coopérations entre municipalités.

«Mieux vaut apprendre à quelqu’un à pêcher que lui donner du poisson.» C’est par ce proverbe chinois que Moussa Badoulaye Traoré, maire de la capitale malienne, définit l’action du réseau «Villes unies contre la pauvreté», regroupant une vingtaine de cités, qui a été fondé en 2001 par les municipalités de Genève, Lyon et Bamako. Cette dernière a bénéficié largement des partenariats de coopération Nord-Sud depuis quatre ans. Actuellement, une action

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion